Le formage

Le formage constitue l’étape de traitement au cours de laquelle la feuille est ramollie afin d’emprunter la forme de la coquille du moule. II existe trois grandes techniques de base pour obtenir ce résultat :

  • l’évacuation d’air pour que la feuille adhère au moule.
  • l’utilisation d’air pressurisé pour pousser la feuille contre le moule
  • l’utilisation d’une force mécanique (assistée par tampon notamment)

Ces techniques peuvent être employées ensemble dans tout équipement de formage standard selon le modèle de la pièce à former.

Selon la méthode de formage sous vide, la feuille ramollie est rapportée sur le moule et scellée étanchement contre le moule. Une pompe à vide est alors employée pour évacuer l’air entre la feuille et le moule, cette technique étire et maintient la feuille contre le moule. Seul agent de formage, la pression atmosphérique limitée à I bar, représente l’inconvénient principal du formage sous vide II arrive que la pression atmosphérique ne soit pas suffsante au formage dans les cas où la plasticité du matériau est médiocre et où il est nécessaire d’obtenir une haute défnition de la pièce moulée.

Le formage sous pression consiste à pousser et maintenir la feuille contre le moule par application d’air pressurisé. II est alors généralement nécessaire d’employer une pompe à vide pour évacuer l’air résiduel entre le moule et la feuille.

L’application d’une force mécanique comprend l’emploi de moules assortis, de tampons de renfort et de calibres d’écartement. Les tampons de renfort sont des pièces mécaniques utilisées pour aider la feuille à pénétrer au fond du moule ou dans les secteurs diffciles d’accès. Les tampons peuvent être thermoréglés en fonction de la technique de formage et du modèle adoptés. II s’agit généralement de tampons en aluminium qui sont chauffés au maximum de tolérance avant adhésion ou amincissement excessif de la pièce. Si la température est trop basse, la partie inférieure de la pièce s’épaissit et risque alors de durcir ou d’adhérer au tampon. Le volume occupé par le tampon par rapport à l’espace de la cavité, le modèle et la vitesse d’insertion constituent d’autres facteurs importants en ce qui concerne l’utilisation de tampons.

Formage mâle/femelle
On dit que le thermoformage est mâle ou femelle selon que la drapage s’effectue dans des moules convexes ou concaves. Les pièces moulées mâles sont des feuilles qui sont formées sur le moule et qui par conséquent doivent être soulevées au démoulage. Inversement les pièces moulées femelles sont formées dans le moule et doivent être extraites du moule au démoulage. Quelle que soit la méthode adoptée, la pièce est formée soit “sur” un moule mâle, soit “dans” un moule femelle.